28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 10:33

couv Noel vert corrigeePlanchin Edwige, Pelletier Angélique. Le Noël vert de Siméon. Carcassonne : éditions Les Petits Pas de Ioannis, 2010. 32 p. ISBN 978-2-9536913-2-0. 12,90€. Dès 4 ans.  

   

Trop souvent, le respect de l’environnement sert d’argument de vente pour pousser, encore et encore, à la consommation. Et plus on consomme, plus on pollue ! Je suis révoltée lorsque je vois que le souci de la planète est au service du souci de soi, lorsqu’on confond protection de l’environnement et protection de son égo. Oui, la publicité sait nous faire croire que le soin de la nature n’est que plaisir et qu’il passe forcément par l’achat. Mais la conscience écologique, ce n’est pas uniquement se faire plaisir, c’est aussi parfois renoncer : renoncer à acheter un objet fabriqué à l’autre bout de la terre, renoncer aux suremballages flatteurs, renoncer au jetable qui nous simplifierait la vie… Limiter nos traces écologiques, c’est également savoir refuser : refuser de faire comme tout le monde et assumer ses refus. Mais adopter une ligne de conduite écologique n’est pas que refus et renoncement. C’est surtout réfléchir, réinterroger et réévaluer ses besoins, porter un regard critique sur ses habitudes et modifier éventuellement ses choix. En effet, lorsqu’on réfléchit un peu à ses besoins réels, on s’aperçoit vite qu’on consomme bien au-delà et qu’on gaspille. A partir de là, il devient plus facile de vivre tout en respectant notre environnement. Il devient également plus facile de se faire plaisir, de s’épanouir individuellement et collectivement. Et le plaisir que l’on prend se trouve décuplé par la prise en compte de l’intérêt collectif. On peut donc dire que vivre en limitant nos traces écologiques n’est pas incompatible avec la notion de plaisir, on peut se faire plaisir… autrement, trouver du sens, du goût… mais différemment.

 

Cela faisait longtemps que je souhaitais écrire un album sur le respect de l’environnement, mais j’avais peur de rédiger quelque chose de trop lourdement démonstratif. Le fait qu’Ingrid des éditions Les Petits Pas de Ioannis cherche un texte sur ce thème m’a poussée à mettre par écrit les quelques idées que j’avais. J’ai commencé par rédiger les dialogues ; une fin m’est rapidement venue à l’esprit et j’ai su très vite que j’irai au bout de ce texte. En écrivant, la psychologie des personnages s’est affinée et c’est avec grand plaisir que j’ai glissé vers le fantastique en créant un personnage imaginaire. J’étais contente d’avoir écrit un texte qui concilie merveilleux, magie, poésie avec des pistes concrètes pour protéger l’environnement. Au fil du texte, je lance également quelques pistes de réflexion, pistes dont j’espère que mes jeunes lecteurs se saisiront afin de faire réfléchir leurs parents.

 

J’ai profité également de cet ouvrage pour apporter ma contribution à la lutte contre les stéréotypes de genre. C’est donc le papa qui prépare le goûter des enfants et la maman qui se détend au salon. Et dans la chambre des garçons, on trouve bien évidement des jouets de garçon, mais aussi un collier et quelques perles. Renverser les rôles sexués est quelque chose que j’adore faire en littérature de jeunesse, et j’espère de tout cœur que ce choix aura un impact sur nos jeunes lecteurs.

 

J'adore le travail d’illustration d’Angélique. A travers un trait rond, tout en douceur, et le choix de couleurs fraîches, gaies et tendres, elle a su entrainer le lecteur aussi bien dans l’émotion que dans la réflexion. Je suis persuadée qu’avec ce livre, nous atteindrons nos objectifs de plaisir, de rêve, de sensibilisation et d’apport d’informations.

 

Voici un petit extrait :

 

"C'est bientôt Noël. Siméon et son grand frère Pacifique attendent l'événement avec impatience. Pour que le temps passe plu vite, ils fabriquent un très gros bonhomme de neige dans le jardin.

 

- Regarde Siméon, j'ai trouvé deux supers cailloux pour faire les yeux !

- Et moi j'ai trouvé une belle branche pour faire un bras !

 

Alors que Siméon cherche une deuxième branche, il voit une drôle de chose verte s'agiter dans la neige. Il se penche, regarde de côté... Mais oui, c'est bien un lutin, un petit lutin tout vert.

 

- Qui es-tu toi ? demande Siméon intrigué."

 

photo double2

 

 double 9 72dpi

 

On en parle !

- passage éclair dans Télématin sur France 2

- sur le site de l'Express

- sur le blog des bibliothécaires jeunesse du Var 

- sur le blog Cultura

- sur UtopLib

- sur Mes Premières Lectures

- sur La Mare aux Mots

- sur Papier de Soie.com 

- sur Oeil d'ailleurs

- sur La bulle à livres

- sur le blog de la librairie Le Rat Conteur

- sur le blog de Karen Cajelot Pinceau Enchanté 

 

Où le trouver ?

- chez votre libraire

- sur Amazon.fr 

- sur Decitre.fr        

- sur le site de Lisez jeunesse  

- sur Les petits pas de Ioannis.com      

 

- à la Bibliothèque nationale de France à Paris, à la médiathèque du Rize à Villeurbanne...

 

Planchin Edwige, Pelletier Angélique. Le Noël vert de Siméon. Carcassonne : éditions Les Petits Pas de Ioannis, 2010. 32 p. ISBN 978-2-9536913-2-0. 12,90€. Dès 4 ans.

 

Published by Edwige PLANCHIN - dans livres
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 20:48


petite def 0Planchin Edwige, Cresci Anne. Comment te dire ? Villeurbanne : éditions Fleur de Ville, 2009. 32 p. ISBN 978-2-9532962-2-8. 7€ . A partir de 18 mois.

 

 

C'est la naissance de mes enfants qui m'a inspiré ce poème sur l'Amour parental. Ce qui est rigolo, c'est que les petits mots tendres à murmurer et chuchoter pour dire "je t'aime" fonctionnent dans les deux sens. J'ai conçu ce texte comme un support à l'expression de l'Amour et de la tendresse parentales, mais, lorsque je lis le livre à ma fille, c'est elle qui m'invente des petits mots d'amour et qui vient se blottir contre moi.

 

Avec Anne, nous avons voulu faire un livre le plus universel possible et, dans ses illustrations, elle a pensé aux enfants d'autres origines éthniques. Elle aussi y a mis tout son amour et le résultat est très réussi.

 

Il s'agit de mon tout premier livre et j'ai adoré voir mon texte mis en images. J'ai reçu chaque illustration d'Anne comme un véritable cadeau. A travers son trait et le choix de ses couleurs, je me suis sentie écoutée et comprise dans mon émotion. J'aime beaucoup les illustrations d'Anne, ses images douces et poétiques qui mettent merveilleusement en valeur mon texte, mais aussi l'ensemble de son travail d'artiste. Je crois que ce qui me plait le plus c'est la tendresse qui se dégage de ses dessins ainsi que les nombreux petits détails à regarder.

 


Voici quelques extraits :


"Léger comme un oiseau,
rond comme un ballon,
scintillant comme un printemps.

Aussi doux que la lune,
aussi chaud que le soleil,
aussi grand que l'univers."





  

  

On en parle !

- sur le blog Cultura

- sur oeil d'ailleurs

- sur papier-de-soie.com

- sur crapoussin.com

- sur les histoires sans fin

 

Où le trouver ?

- chez votre libraire

- sur le site de La Fnac

- sur Amazon.fr 

- sur le site de Decitre  

- sur le site des éditions Fleur de Ville

- with english traduction : http://www.brown-paper-packages.com.au/products/comment-te-dire-how-do-i-tell-you-that-i-love-you-book-for-children-and-lovers 

- free english traduction : Etsy.com 

 

- à la Bibliothèque nationale de France à Paris, à la médiathèque du Rize à Villeurbanne...

 

Planchin Edwige, Cresci Anne. Comment te dire ? Villeurbanne : éditions Fleur de Ville, 2009. 32 p. ISBN 978-2-9532962-2-8. 7€ . A partir de 18 mois.

Published by Edwige PLANCHIN - dans livres
commenter cet article
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 11:08

Bienvenue sur mon blog. Vous pourrez y découvrir mes albums jeunesse parus ainsi que ceux à paraître.

Merci à tous ceux qui passent régulièrement par ici ;-)

Je vous souhaite une excellente navigation dans mon univers.    

 

petite def 0couv Noel vert corrigeecouv finale-copie-1 1 couverture Papillon et papier de soie-copie-1 couverture Grand secret couv-divorce.jpg Couverture Alors pkcouverture-copie-1

Published by Edwige PLANCHIN
commenter cet article